Monnaies

Monnaies et lingots

 

L'or et l'argent ont longtemps été utilisés comme une mesure de richesse. Ils sont tous les deux des métaux très utiles et rares donc leur valeur a toujours été élevée. En tant que tel, il a longtemps été utile d'en fabriquer des pièces qui seraient reconnues comme étant de valeur et acceptées dans le monde entier.

Lorsque la première monnaie de papier a été introduite en Europe, elle était remboursable en or ou en argent et tant que cela était le cas, la devise était fiable et l'inflation était inexistante. Depuis le début du vingtième siècle, cependant, tous les gouvernements ont cessé de garantir l'échange de papier-monnaie contre des métaux précieux et la valeur de ces derniers fluctue régulièrement. Bien que la plupart des banques centrales aient un stock d'or censé couvrir leur monnaie de papier, ce stock d'or est généralement insuffisant car de nombreuses banques ont vendu une partie de leurs avoirs, incroyablement, dans certains cas, pour acheter des dollars. Il y a cent ans, une pièce d'or de 20 dollars Américain contenait 30,1 grammes d'or fin et une pièce de 20 francs Suisse 5,8 grammes d'or fin. Aujourd'hui, le dollar américain vaut à peu près la même chose que le Franc Suisse, ce qui montre que la monnaie Suisse, largement soutenue par l'or, a gardé sa valeur plus de cinq fois mieux que le dollar Américain.

L'arrivée de l'Euro a été présentée comme une grande nouveautée, mais l'Union monétaire Latine de 1865 unifiait déjà les monnaies de plusieurs pays européennes et les Français pouvaient dépenser leurs pièces en Suisse, Italie, Belgique, Grèce et Roumanie. Le franc Suisse valait donc la même chose que le franc Français et la lire Italienne. Deux guerres mondiales et des décennies de mauvaise gestion plus tard, en l'année 2000 le Franc Français valait 425 fois moins que le franc Suisse alors que la Lire Italienne valait presque 1300 fois moins!

Les personnes à travers le monde ont compris depuis longtemps que l'or et l'argent ont des valeurs qui sont maintenues malgré ce qui arrive à l'économie et gardent donc leurs économies en métaux précieux. En Inde, l'Asie et en l'Afrique, les bijoux en or sont achetés avec les excès d'épargne et revendus lorsque l'argent est nécessaire. Le Maria Theresa Thaler d'Autriche, frappée dans de nombreux pays du monde et toujours datée de 1780, a longtemps été préféré en Afrique et le Moyen Orient aux billets de banque, bien que maintenant il ait été supplanté dans certains pays africains francophones par la pièce de dix Francs en argent, pour lequel les Africains en France sont prêts à payer une prime d'environ 20% sur le prix de l'argent.

 

Bague de communion en or avec image de Marie
Maria Theresa Thaler

     

Bague de communion en or avec image de Marie
pièce de dix Francs Hercule

 

La population française détient encore des centaines de tonnes d'or d'investissement, principalement sous la forme de Napoléons et de lingots d'un kilo d'or. L'histoire familiale, transmise de génération en génération, a montré comment la possession de l'or protège contre l'inflation, la dévaluation et la taxation et que l'or peut être transmise aux héritiers sans que le gouvernement en soit au courant.  Je n'ai jamais cessé d'être étonné des quantités de l'or que possèdent certaines familles d'agriculteurs et qui vendent occasionnellement quelques lingots pour acheter un tracteur ou pour payer d'autres factures.

 

 

Bague de communion en or avec image de Marie
lot de pièces d'or

 

 

Bague de communion en or avec image de Marie          Bague de communion en or avec image de Marie
pièces d'un franc, 2 francs et 5 francs en argent gravées pour devenir des bijoux

 

 

Monnaies et lingots