Rhône-Alpes - Savoie


Rhône Alpes - Bresse

 

Bijoux et croix des provinces de Savoie
 

 

La Savoie a eu une histoire assez tumultueuse, et a changé de main à plusieurs reprises.  De 1792 à 1815 la Savoie était attachée à la France, mais en 1815 elle est revenue à la maison de Savoie jusqu'en 1860, date à laquelle la Savoie est définitivement annexée par la France lors de la signature du traité de Turin.  Les paysans montagnards achetaient souvent leurs bijoux de mariage lors d'un voyage à Turin d'où une influence italienne dans les bijoux savoyards, notamment dans les coulants en forme de nœud.  Dans la Savoie, plus riche que le pays dauphinoise et les Alpes, on trouve des bijoux plus importants et plus souvent en or que l'argent.  Beaucoup de bijoux savoyards étaient faits en Italie, et les Savoyards ramenait également des bijoux achetés dans d'autres régions lors de leur travail hivernale.  On trouve notamment des croix de Nice et des croix provençales en Savoie.  Dans certains références on fait mention que des croix bosses de type Normande ont été fabriquées en Savoie mais aucune preuve d'une production savoyarde m'a été présenté, notamment par les poinçons, et il faut donc considérer que ces quelques croix bosses ont été fait en Normandie et ont pour origine des héritages, cadeaux, mariages ou achats en Normandie.  


Un recueil important des costumes, mœurs et légendes de Savoie a été publié par l'artiste et folkloriste anglo-italien Estella Canziani en 1911. (1)  Certaines de ses lithographies sont reproduites en bas de page.

 

 

La croix grille de Chambéry


 

 


croix grille de Chambéry, gravure pour l'article de Laurent Sevez, 1862, cliché Gallica  (3)

 

 

 

 
croix grille de Chambéry en
argent
 

 

 

 


coeur coulant en argent, poinçon sarde

 

 

 

 


croix grille de Chambéry, or
 
croix grille de Chambéry, or
 
croix grille de Chambéry, o

croix grille de Chambéry, or

 

 

 

 


croix grille de Chambéry en or,
côté verso avec Marie

 

 

 




détail du haut de la croix grille de Chambery, notez
comment l'or est plus épaisse pour la renforcer contre l'usure


 

Il est à noter que sur la croix grille de Chambéry, l'avers représente Jésus tandis que le revers représente Marie.

 


 

La croix grille dauphinoise

       

Les extrémités de la croix grille dauphinoise sont plus ajourées que ceux de la croix grille de Chambéry et sont moins en forme de losange mais presque triangulaires.  Il n'y a pas de figure de Marie sur le revers comme sur les croix grilles de Chambéry ou les croix grilles des Villards.


 Croix dauphinoise avec
un coulant de Val d'Arly, or
(manque le Christ)


 Croix dauphinoise avec
un coulant de Val d'Arly, argent

 

 

 


 croix Dauphinoise en or

 

 


croix Dauphinoise en or avec son coeur coulant


 Croix dauphinoise et son coeur coulant, or

 

 

 

La croix de Bessans ou croix à l'as

 


croix de Bessans ou croix à l'as, argent,
poinçon de Turin, 1824

 

 

 

La croix de Tignes

 

            
croix de Tignes avec son coulant

 

La croix de Tignes est une variante de la "croix à l'as" de Bessans.  Elle est toujours en or, et dépourvue du coulant en forme de nœud de la croix à l'as, ainsi que l'élément articulé situé entre la croix et le coulant.  Comme pour toutes les croix, on ne les trouve pas toujours avec un coulant.

 


 

La croix baton plate savoyarde

 

 
croix baton plate, avec poinçon sarde, en argent
 
croix baton plate, en or
 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

          croix baton plate en or, avec poinçon tête d'aigle sarde et soleil de Chambéry


 

La croix de Beaufortain

 


croix de Beaufortain, argent

 

 


croix de Beaufortain avec son coeur coulant, or

 


croix de Beaufortain avec son coeur coulant, or

 

 bijoux de France - French regional jewelry 

bjox bress
ans

La croix dite "de Valloire"

 

 

 


croix de Valloire avec sa chaîne


Croix de Valloire

 

bijoux savoyards

 bijoux de France - French regional jewelry -

bjoux bressans et bjux savoyar


Croix de Valloire et croix batons dans le catalogue du fabricant Baudot, Paris, époque Empire
Populaires également en région Champagne, les croix dites "de Valloire" ont été fabriquées en Champagne et à Paris

 

 

 

 

 
 
croix de Valloire

croix de Valloire

croix de Valloire
 

Croix dite "de Valloire" - il est intéressant de remarquer que les trois étoiles sur les bras qu'on voit sur la croix dans l'église de Valloire sur la gravure d'Estella Canziani sont peut-être à l'origine des groupes de graines visibles sur le côté Marie de certaines croix de Valloire.

 

s et bijoux

savoyard

La grande croix plate des Villards

 

"La grande croix de Saint Colomban ou des Villards est certainement l’une des plus anciennes de Savoie. Fabriquée tout d’abord selon la tradition par les artisans de la vallée, elle est en argent et plate, et présentait autrefois la forme parfaite de la croix grecque. Elle peut mesurer jusqu’à 15 cm dans les deux dimensions. Vers 1830 environ, l’usage s’est établi de décorer d’un trèfle l’extrémité des bras, d’où son appellation de croix en trèfle. Depuis les années 1850-1860, les femmes ont pris l’habitude de faire graver leur nom et prénom sur une face de la branche horizontale, sur le côté figurent les instruments du crucifiement et le monogramme du Christ. Plus tard, la mode s’est répandue de porter des croix Grille à figurine du Christ, de taille semblable à la croix en trèfle."  Claudette Joannis - (2)
 

 


grande croix plate des Villards en argent, type I

 

 

 


grande croix plate des Villards type I, gravure pour l'article de Laurent Sevez, 1862, cliché Gallica (3)

 

 

 

             
grande croix plate des Villards type II avec coeur coulant et ruban d'origine, argent

 

La grande croix plate des Villards est très spectaculaire, pouvant mésurer jusqu'à 15cm de diamètre. 

 


grande croix plate des Villards type II en argent

 

ards

 

La grande croix grille des Villards

 

 


grande croix grille des Villards, argent

 


grande croix grille des Villards, argent

 

grande croix grille des Villards en argent

 

La croix grille des Villards, successeur de la croix plate et toujours en argent, est très similaire aux croix grilles de Chambéry, sauf qu'elle est bien plus grande et toujours marquée au nom de son proprietaire à le place de INRI.  Sa taille est similaire aux grandes croix plates des Villards, pouvant aller jusqu'a 15cm. 

 

 


Saint Colomban des Villards - croix grilles à gauche et croix plate à droite.....

 

 


grande croix grille des Villards, argent

 

 


sélection de coulants savoyards en argent

 


 

La croix fleurie de Savoie


croix fleurie de Savoie, or

croix fleurie de Savoie, or

 

 

 

La croix à pointes de diamant


La croix à pointes de diamant articulée sur le nœud de Turin existe avec un ou également avec cinq cabochons sur le nœud de Turin, les deux variétés sont illustrés à droit.  Les cabochons facettés ressemblent à des pierres taillées.  Ces croix ont été portées dans la Maurienne et le Piémont, Italie.

 

 

 

Autres croix savoyardes


 croix de Faucigny, métal doré et émaillée
 
croix Jeannette savoyarde émaillée, métal doré
 
croix biface pattée, avec boules, métal doré

 

 

 

La croix Jeannette savoyarde

 

 


croix Jeannette tarentaise avec son coulant sur ruban perlé de Bourg Saint Maurice, or

 

 


croix Jeannette savoyarde
avec poinçons sardes, or

 

Sur les traditionnelles croix Jeannette des Alpes, les bras s'amincissent en s'éloignant du centre; alors que sur les croix Jeannette des autres régions de France les bras ont une largeur identique sur toute leur longueur.  On peut bien sûr trouver des croix Jeannettes anciennes des autres régions de France dans les Alpes même avec des rubans et coulants savoyards mais si on regarde bien les croix anciennes qu'on trouve en Savoie ainsi que les illustrations et gravures anciennes, on note qu'autrefois la règle était bien suivie avec peu d'exceptions (notamment la gravure de Laurent Sevez).  Les Jeannettes savoyardes sont presque toujours en or pleine, tandis que les Jeannettes des autres régions sont généralement creuses.

 


croix Jeannette savoyarde, or

 

 

 


croix Jeannette alpine, or


croix Jeannette savoyarde, or

 


croix Jeannette alpine, or


croix Jeannette alpine, or

 

 


croix Jeannette alpine, or

 

 

 


croix Jeannette alpine, or

      croix Jeannette savoyardes, or

 

 


croix Jeannette savoyarde avec coulant de la Val d'Arly
 

 

 

 


croix de Jeannette, gravure pour l'article de Laurent Sevez, 1862, cliché Gallica (3)

 

 

 

Les Savoyards (d'Aix les Bains) en 1875

 

"Quant aux habitants, en général ils m'ont paru bons, doux, affables envers les étrangers. Ils ont la physionomie ouverte et franche, et souvent ils cachent sous leur bonhomie un bon sens et un jugement remarquables.  Cependant; il faut bien dire que la soif de l'argent leur a ôté de cette qualité qui était le propre du savoyard de rendre service. Aujourd'hui on exploite l'étranger rien pour rien, telle est la devise du moment. Tu veux voir, de mon champ en friches, un point de vue, tu paieras; tu as besoin d'un renseignement, tu le paieras.  Ces gens vivent aux dépens du baigneur pendant six mois, négligeant tous leurs travaux. Les moissons ne sont pas rentrées, les foins pas coupées, les fruits pas cueillis, qu'importe le baigneur me fait gagner cinq ou six francs par jour. Autre signe déplorable la race des marmots encombre, en mendiant, les routes, les rues et les hôtels. Les hommes sont en général bien constitués, ils paraissent forts, vigoureux et durs à la fatigue. Leur habillement se compose toujours d'un veston et d'un pantalon en grosse toile écrue; ils ne connaissent pas encore le luxe des vêtements. Quant aux femmes, elles sont laides, lourdes et grosses avec cela elles semblent plus vieilles qu'elles ne sont réellement. Une chose surprenante, ce sont leurs pieds et leurs mains si larges et si longs qu'elles pourraient dormir debout sans remuer. Une allemande seule pourrait rivaliser, sur ce point, avec une savoyarde. Comme on reconnaît vite une française, une parisienne. Quant à leur toilette, elles en ont fort peu, je dirai même point. Je n'ai vu que de simples robes d'Orléans, taillées à la mode du pays. En fait de bijoux, chaque savoyarde a le sien qu'elle porte même la semaine. C'est une fort belle croix Jeannette, en or, retenue au cou par un cœur d'or passé dans un ruban en velours noir. La marmaille du pays est toute déguenillée et sent mauvais."  Deny Luce  1875  (4)

 bijoux de Fran

 

 

Les créoles savoyards

bjoux bressans et bijoux savoyards

 bijoux de France - French regional jewelry - Antique jewelry


créoles savoyardes, or

créoles savoyardes, or

 

 

         

créoles savoyardes, or

 


créoles savoyardes, or
 
créoles savoyardes, or
 


créoles savoyardes, or

créoles savoyardes, or
 

 

 

 

Bijoux bressan

 


croix en argent garnie d'émaux bressans

cliquez sur photos pour les agrandir en haute résolution

 

 

 

 
croix en argent garnie d'emaux bressans
 
croix en argent garnie d'emaux bressans
 

croix en argent garnie d'émaux bressans

 

Bien que portées autour de leur zone de production de Bourg-en-Bresse, ces croix étaient également populaires dans d'autres régions de France et ne peuvent pas être considérées comme des croix régionales.

 

 

 


médaille Marie avec émaux de Bresse, en or filigrané

 


collier d'esclavage, or et email de Bresse

 

 


pendants d'oreille avec émaux de Bresse, en argent

 


épingle de coiffe en or et email de Bresse

 

Ces petites plaques d'or émaillées, fabriquées à Bourg en Bresse, étaient vendues partout en France et soudées à l'étain sur des bijoux par des bijoutiers locaux.

 

 

EMAUX BRESSANS
 

par Gabriel Vicaire (1848 - 1900)   (5)

 

Dès qu'arrive le dimanche,
Marion, qui veut danser,
Commence à se trémousser,
En passant sa cotte blanche,

Et sur ses tétins naissants,
Ses tétins couleur d'aurore,
Avec orgeuil, elle arbore,
Une croix d'émaux bressans.

Certes, ce n'est pas grand'chose,
Ce gage d'un simple amour;
Un peu d'or, et, tout autour,
Du bleu, du vert et du rose.

D'accord, messieurs, mais au cou
de la gentille fermière,
Rien ne rit à la lumière

Comme cet humble bijou.

La matière en est commune,
Mais quel charme sans pareil!
Il a l'éclat de soleil,
La douceur du clair de lune.

Et quand Jacques tendrement,
Fait de l'oeil à la mignonne,
On dirait qu'elle rayonne
Comme le Saint-Sacrement!

*
*    *

Vrais joyaux du petit monde,
Imaginés tout exprès
Pour qu'on puisse à peu de frais
Les mettre aux mains de sa blonde.

Les fins émaux que voici
Sont de la même famille.
C'est coquet et cela brille,
D'aucuns les aiment ainsi.

Ils viennent de la campagne,
Comme l'air, le vent, les eaux,
Comme le chant des oiseaux
Qu'un bruit de source accompagne.


Je les ai faits sans savoir,
Loin des maitres, loin des foules,

Dans le cour, auprès des poules,
Près des boeufs à l'abreuvoir.


Je les ai faits sur la route,
Au cabaret, Dieu sait où,
En écoutant le coucou
Ou bien en buvant la goutte.


Ce joli noir, je l'ai pris,
Au bois, à l'aile des merles,
J'ai trouvé ces blanches perles
Dans l'herbe des prés fleuris.


Le vert de ces émeraudes
Est celui de mon verger,
Ces opales font songer
Au lait qui court dans les gaudes.


Et ce rubis, que de feu!
C'est au couchant qu'il ressemble;
Dans cette turquoise tremble
Un coin de notre ciel bleu.


*
*   *


Bonne gens de mon village,
Bergers et fermiers Bressans,
Beaux gars avec yeux caressants,
Amoureuse au coeur volage,

Chez vous on est indulgent,

Peu de choses vous contente;
Aussi j'ai dressé ma tente
Près de vos ruisseaux d'argent.


Voici que l'angelus sonne;
Entrez, parlez au marchand.
Il ne semble pas méchant
Et ne trompera personne.


C'est l'instant, entrez, entrez,
Choisissez dans la boutique.
Près d'une agrafe rustique
Voici des anneaux dorés.


Voici des pendants d'oreilles,
Force croix et bracelets,
Des grains pour les chapelets,
Que sais-je? Un tas de merveilles !


Aieule au grave maintien,
Je crois avoir votre affaire.
Ne puis-je te satisfaire,
Belle enfant qui ne dis rien?


Cette bague ira sans doute
A ton petit doigt mignon.
Fort bien - Et toi, compagnon,
Bayant à la lune, écoute.


Chaque matin tu t'en vas,
Soupirant à fendre l'âme,
Et rien n'égale ta flamme
Mais cela ne suffit pas.


Veux-tu ravir ta maitresse,
La rendre folle à lier?
Vite achète ce collier
A l'homme de Bourg en Bresse.

 


Charles Robert Leslie - Le colporteur de bijoux

 

 


costume de brionnaise


costume regionale - chapeau de Bressane

          

 


costumes de Bressanes

 

 


noces Bressan

 

 

La Savoie

Estella Canziani - artiste et folkloriste

 

Voici des reproductions extraites de la livre fascinant "Costumes, traditions and songs of Savoy" (costumes, mœurs et légendes de Savoie) par Estella Canziani, publié pour la première fois en 1911 et relatant ses visites régulières avec son père aux villages dans les montagnes de Savoie. (6)  Estella Canziani (1887 – 1964), fille de la peintre anglaise Louisa Starr et un ingénieur italien, était une artiste accomplie et fascinée par les costumes, coutumes et folklore en train de disparaître à l’aube du 20e siècle.  Sa collection d’artisanat, bijoux et folklore ainsi que ses tableaux et dessins constitue un fonds inestimable sur l'histoire des peuples d’Angleterre, France et Italie parmi lesquels elle a vécu.  Cent ans après leur première publication, les livres d’Estella Canziani sont toujours édités tandis que ses dessins sont avidement recherchés par les collectionneurs et historiens.

bjoux bressans et bijoux savoyards

cliquez sur les photos et gravures pour les voir en haute résolution
 


Estella Canziani - Costumes, moeurs et légendes de Savoie
1 - croix et porte-croix tarantaise
2 - croix et porte-croix de Saint Jean d'Arves et la Maurienne
3 - Croix et coeur coulant de Bourg Saint Mauriuce
4 - alliance de La Maurienne

 


Estella Canziani - 1 & 2 - croix et coeurs portés par les paysans de Saint Colomban des Villards
3 - créoles tarantaises

 

 


Estella Canziani - enfants de Saint Sorlin d'Arvres, c1909

 

 


Estella Canziani - enfant de Montaimont, peint en 1910

 

 


Estella Canziani - costume de Jarrier, peint en 1907.

 

 


Estella Canziani - dans l'église de Valloire

 

 


Estella Canziani - costume de dimanche de Bourg Saint Maurice 1907

 

 


Estella Canziani - costume de Bourg Saint Maurice, peint vers 1909

 

 


Estella Graziani - costume de dimanche de la Valloire, c1909

 

 


Estella Canziani - marchandage, c1909

 

 


Estella Canziani - dentellière c1909

 

 


Estella Canziani - fille de la Valloire en costume de deuil, c1909

 

 


Estella Canziani - costume de deuil de Saint Colomban des Villards, c1909

 

 


Estella Canziani - costume de Saint Colomban des Villards, c1909

 

 


Saint Alban des Villards - notez la très grande croix en argent
(Saint Alban a aujourd'hui sept fois moins d'habitants qu'en 1906!)

 


gravure par Estella Canziani, costume de dimanche de Saint Jean d'Arves, c1909

 

 


costumes et bijoux de Savoie - croix de Beaufortain

 

 


Estella Canziani - interieur utilisé comme étable, chambre et cuisine - Savoie c1909

 

 


Estella Canziani - coiffe de mariage, c1909

 

 


Estella Canziani - costumes de Foncouverte et Jarrier

 


costumes de Savoie - Saint Colomban des Villards


bijoux et costumes régionaux de Saint Colomban des Villards
notez les grandes croix des Villards en argent

 

 


costume et croix savoyard de Saint Jean d'Arves

 

 


costume et croix savoyards de Saint Jean d'Arves, Savoie

 

 


croix grille de Chambéry et costume régional Savoyard

 

 


bijoux et croix des provinces
de Savoie - Montaimont


 


bijoux et croix des provinces de Savoie - Maurienne

 

 


Saint Colomban des Villards - costumes et croix savoyards

 


costume de Maurienne

 

 

 


Estella Canziani - crochets de ceinture de Saint Colomban des Villards

 

 


Estella Canziani   1.  crochets pour ceintures. 
2.  papillons et etoiles pour décorer des ceintures de Saint Colomban des Villards

 


 


Estella Canziani - 1.  agrafes de ceintures
2.  agrafes pour tabliers.   3.  etoiles pour décorer ceintures.  Saint Colomban

 

 

 


Estella Canziani - Entrée de l'étable

 

 


croix de Jeannette, gravure pour l'article de Laurent Sevez, 1862, cliché Gallica

 

 

Les Savoyards (d'Aix les Bains) en 1875

 

"Quant aux habitants, en général ils m'ont paru bons, doux, affables envers les étrangers. Ils ont la physionomie ouverte et franche, et souvent ils cachent sous leur bonhomie un bon sens et un jugement remarquables.  Cependant; il faut bien dire que la soif de l'argent leur a ôté de cette qualité qui était le propre du savoyard rendre service. Aujourd'hui on exploite l'étranger rien pour rien, telle est la devise du moment. Tu veux voir, de mon champ en friches, un point de vue, tu paieras; tu as besoin d'un renseignement, tu le paieras.  Ces gens vivent aux dépens du baigneur pendant six mois, négligeant tous leurs travaux. Les moissons ne sont pas rentrées, les foins pas coupées, les fruits pas cueillis, qu'importe le baigneur me fait gagner cinq ou six francs par jour. Autre signe déplorable la race des marmots encombre, en mendiant, les routes, les rues et les hôtels. Les hommes sont en général bien constitués, ils paraissent forts, vigoureux et durs à la fatigue. Leur habillement se compose toujours d'un veston et d'un pantalon en grosse toile écrue; ils ne connaissent pas encore le luxe des vêtements. Quant aux femmes, elles sont laides, lourdes et grosses avec cela elles semblent plus vieilles qu'elles ne sont réellement. Une chose surprenante, ce sont leurs pieds et leurs mains si larges et si longs qu'elles pourraient dormir debout sans remuer. Une allemande seule pourrait rivaliser, sur ce point, avec une savoyarde. Comme on reconnaît vite une française, une parisienne. Quant à leur toilette, elles en ont fort peu, je dirai même point. Je n'ai vu que de simples robes d'Orléans, taillées à la mode du pays. En fait de bijoux, chaque savoyarde a le sien qu'elle porte même la semaine. C'est une fort belle croix Jeannette, en or, retenue au cou par un cœur d'or passé dans un ruban en velours noir. La marmaille du pays est toute déguenillée et sent mauvais."  Deny Luce  1875  (7)

 bijoux de Fran

(1)     CANZIANI, Estella., Costumes, traditions and songs of Savoy, Chatto and Windus 1911
(2)     JOANNIS, Claudette.,
Bijoux des régions de France,  Flammarion, 1992

(3)     SEVEZ, Laurent., Notice sur la bijouterie et l'iconographie religieuse des campagnes de la Savoie, Mémoires et documents publié par la Société savoisienne d'histoire et d'archéologie, 1862
(4)     LUCE, Denys., Un mois à Aix en Savoie, impressions et souvenirs, 1875 

(5)    VICAIRE, Gabriel., Emaux Bressans, H. Lardanchet - Editeur, 1919
(6)     CANZIANI, Estella., Costumes, traditions and songs of Savoy, Chatto and Windus, 1911 
(7)     LUCE, Denys., Un mois à Aix en Savoie, impressions et souvenirs, 1875 

 

contenu

Bijoux bressans, croix de Bresse, croix bressane, émaux de Bresse, email bressan, CARO, Delphine, BENON Laurent & FAIVRE, Aurélie., Emaux de Bresse - Joyaux du quotidien,  VICAIRE, Gabriel., Emaux Bressans, H. Lardanchet, AGNES, Bruno., Emaux bressans parures charmantes, Taillanderie, CANZIANI, Estella., Costumes, traditions and songs of Savoy, Chatto and Windus 1911     CANZIANI, Estella., Costumes, moeurs et légendes de Savoie, Editions Equinoxe, 2003, DEQUIER, Daniel & ISLER, François., Costumes de fêtes en Savoie, EVEZ, Laurent., Notice sur la bijouterie et l'iconographie religieuse des campagnes de la Savoie, TROSSET, Jean-Pierre., Bijoux et croix des provinces de Savoie, Chez l'auteur, 2003, TROSSET, Jean-Pierre., Les croix de Savoie, Chez l'auteur, 1993, bijoux savoyards, croix savoyarde, croix grille de Chambéry, croix dauphiné, croix des Villards, croix bosse, Saint Colomban des Villards, croix bessans, croix à l'as, croix de Valloire, croix fleuri, créoles savoyards, croix gapençais, croix de Faucigny, croix plate pattée

 

Rhône Alpes - Bresse